Amy: La libération d’une âme troublée

J’ai eu un choc quand j’ai lu la nouvelle.  Ce n’était pas un surprise mais certainement un choc.

J’ai découvert cette chanteuse de la mauvaise façon.  Tous les sites Internet de la planète ont publié se sont concentrés sur ses mauvais coups plus que sur sa musique.  On n’a qu’à faire une recherche sur Amy Whinehouse sur Google et on tombe inévitablement sur des photos d’elle qui sont peu flatteuses et bien sûr, des articles relatant sa mauvaise conduite.  Pourtant, si on prend le temps de s’arrêter à sa voix qui se démarque tellement des « produits préfabriqués » qui polluent les ondes de nos jours, ont découvre un superbe talent.

Ce qui va sans doute me faire rager dans les prochaines heures et les prochains jours, c’est que ces mêmes journaux et sites Internet qui étalaient tout le mauvais de Whinehouse vont maintenant dire à quel point c’est dommage qu’un tel talent soit disparut.  Belle gang d’hypocrites.  Sans dire qu’ils sont responsables de sa mort et de ses abus, ils n’ont certainement pas aidé en salissant constamment son image.  En publiant encore et encore ces images dégradantes, amplifiant en même temps tout ce mal de vivre.

Je ne doute pas du fait qu’Amy s’est elle-même foutu dans cette merde.  Mais j’ai tout de même l’impression que le sensationnalisme négatif a énormément affecté l’artiste.  Elle était prise dans un cercle vicieux que les médias nourrissaient question d’attirer les voyeurs que nous sommes.  Ce n’était pas nécessaire.

6 Commentaires

Classé dans Opinion, Vidéo

6 réponses à “Amy: La libération d’une âme troublée

  1. lludie

    Les gens sont nuls!
    C’est par toi que j’apprends cette triste nouvelle. Et les gens sont nuls! J’ai écouté quelques réactions de passants devant chez Virgin’ et ils sont tous là, indifférents ou pas étonnés.
    Indifférents! 27ans, un talent à faire retourner dans leurs tombes les plus grandes voix du soul et personne pour lui retenir la main, lui offrir autre chose que du coton et du poison.

    Merci la vie, les gens jalousent et méprisent les talents!
    On ne leur demande pas d’être étonnés, mais au moins de s’incliner le temps d’une pensée devant l’immense diva qu’était cette fille si jeune, et cette tristesse de solitude qu’elle n’a jamais pu surmonter, malgré le fait qu’elle faisait et vivait de ce qu’elle aimait.
    ça m’interpèle, moi.
    Et quand en début d’été elle a voulu reprendre du collier, elle s’est faite huer.

    Puis elle a décidé d’abandonner.

    Tendez la main, les deux! Si vous sentez quelqu’un glisser.
    Ne méprisez pas, c’est ça qui est méprisable.

    Bon voyage retour Amy.
    Je ne crois pas qu’une âme qui part dans ces conditions trouve facilement le chemin pour s’élever.
    J’espère que ceux qui n’ont pas su t’aider de ton vivant auront au moins la délicatesse d’une belle pensée de regrets et d’admiration
    chaque fois qu’ils reconnaîtront ta voix et les morceaux qui les feront danser le reste de leur vie.

    Salut, jf.

  2. Je partage tellement ton point de vue JF!!

    Amy avait une âme blessée, troublée et c’est pour ça que sa voix était aussi profonde, riche et pleine de nuances. Elle aurait aimé choisir un autre chemin, j’en suis certaine, mais malheureusement, elle n’a pas été capable de bifurquer quand le temps est venu.

    Je vais essayer de fermer les yeux sur les mauvais commentaires, parce que c’est vrai que j’entends des « Elle a couru après! », alors que la toxicomanie est une maladie dévastatrice sur laquelle on a, au final, que peu d’emprise.

    J’espère qu’elle trouvera enfin la paix.

  3. @titpoere
    Tu sais, j’avoue que quand je l’ai découvert, elle faisait déjà la manchette pour les mauvaise raisons. J’ai moi-même une crampe au cerveau disant un jour que c’était déplorable de gâcher un tel talent… me suis fait ramasser par un poère!

    Je n’ai pas changé d’avis en ce sens qu’elle avait tellement de talent, c’est triste que ça finisse comme ça. Je vais ajouter deux vidéos où on la voit avant cette descente aux enfers. Elle est si belle, si radieuse.

    Amy ressemble à beaucoup d’entre nous. Les émotions à fleur de peau, dans sa déchéance, elle nous criais à tous « j’ai mal ». Elle avait si mal qu’elle ne voulais plus d’aide, elle n’avais plus confiance. La vie lui a montrée trop de douleur.

    En un sens je la comprends tellement bien. Parfois la vie fait mal. Parfois, la douleur semble nous pénétrer jusqu’à la moelle.

    J’espère moi aussi qu’un ange l’a recueilli et a guéri ses blessures.

  4. @Ludie
    Elle a abandonné…

    Ouep. C’est tellement triste. Mais encore ce qui m’attriste le plus, ce qui me choque même, c’est cette avidité des médias pour pointer du doigt toute sa misère. Ils étaient tous là, des loups affamés, à dire à tous « regardez comme elle est folle… regardez, elle est abjecte… » Ça je suis incapable de l’accepter. Elle avait besoin d’aide et ils se sont efforcé à la place de braquer les caméras sur son mal. S’ils avaient pu lui foutre la paix, peut-être aurait-elle pu calmer puis guérir son mal de vivre.

    • lludie

      Pas les loups, jf.
      Les loups n’attaquent pas l’homme. Ils tuent pour se nourrir ou se défendre.
      Tu peux apprivoiser un loup, les media et les requins…Je ne sais pas si le requin est vicieux…
      Les journalistes et les requins s’agitent à la vue du sang, des clapotis; les remous les excitent.

      J’en ai bien des vices, mais je ne me repais pas du malheur des autres.

      Merci pour tes articles et tes vidéos.
      Bon dimanche malgré tout.

  5. j’ai écouté un documentaire sur elle tout à l’heure et ce qui m’a fait le plus de peine, c’est de savoir que sans sa rencontrer avec Blake Felder Civil, elle serait sûrement encore en vie. Bien sûr, c’était une fille marginale, qui n’aimait pas se faire dire quoi faire, mais.. Elle est tombée en amour avec le mauvais gars. Il l’a initiée aux drogues dures et.. Voilà😦

    Quand on a aucune estime de soi, on s’accroche à ce que l’on peut pour tenter de se trouver une raison d’être. Elle a crû qu’en vivant comme lui, elle aurait enfin la chance de boucher ce vide émotif..

    Elle chantait avec son coeur, ses trippes et j’espère qu’on pourra se souvenir d’elle comme d’une artiste plutôt que comme d’une junkie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s