Archives mensuelles : septembre 2011

Les politiques internes

Vous travaillez au sein d’une grosse entreprise?  Est-ce qu’il vous arrive de vous demander « Mais pourquoi fait-on ça comme ça? »  Vous vous questionnez sur l’origine de vos méthodes de travail?  Ne vous en faites pas, vous n’êtes pas seuls!  Laissez-moi vous expliquer ce qu’est une « politique interne ».  Plus jamais vous n’allez vous poser de questions.  Même que les politiques internes seront pour vous la source d’un joli sourire.

–  1  –

Trois singes dans une grande pièce avec un escalier qui mène vers une petite porte.   Soudain la porte s’ouvre et dévoile des bananes.  Bien sûr, vous le devinez, un singe grimpe l’escalier pour aller en chercher.  Tout près du but, une alarme assourdissante sonne avec les gyrophares et une douche, non, un déluge d’eau froide tombe sur les trois singes.  Puis tout s’arrête, la porte est fermée.

–  2  –

La porte s’ouvre à nouveau.  Le premier aventurier hésite, un des deux autres croit qu’il sera le héros du jour et monte pour aller chercher les bananes.  MÊME CHOSE… l’alarme retenti, les gyrophares, la douche, les singes sont en état de panique, crient et sautent.  Tout s’arrête, la porte se referme.

–  3  –

La porte s’ouvre et toujours derrière: Les bananes.  Les choses ne vont pas aussi vite.  Les deux premiers n’ont pas l’intention d’y aller.  Le troisième non plus mais… il y a quand même ces belles bananes.  Après beaucoup d’hésitation, le troisième y va.  Prudemment.  Il monte un peu… rien.  Incertain, il revient.  LES BANANES…  il regarde, s’avance vers l’escalier, lentement.  Les deux autres craignent aussi mais, laissent aller.  Puis le courageux numéro 3 monte un peu.  Puis un peu plus… encore plus!  Puis, tout juste arrivé, le déluge glacé, la sirène, les flash rouges, et la panique.  Tout s’arrête et… ben oui, la porte est refermée.

–  4  –

On ouvre la porte à nouveau et nul n’ose y aller.  Ils ont compris.  On ne peut pas aller chercher les bananes.  ON NE TOUCHE PAS AUX BANANES!

–  5  –

On retire un des singes et il est remplacé par un nouveau.  La porte s’ouvre dévoilant encore plus de bananes.  Les deux restants lèvent à peine la tête mais le troisième LUI veut des bananes.  Enjoué, il se dirige directement vers l’escalier.  Cette fois, les deux autres n’ont pas l’intention d’être douchés et ce jettent sur le nouveau venu et lui foutent une volée de tous les diables… message passé:  Touche pas aux bananes!

–  6  –

Des deux singes arrosés, on en retire un et il est remplacé par un autre nouveau.  Et on repart!  Les bananes… l’arrosé craint la douche, la recrue craint la volée.  Ils ne bougent pas mais le petit nouveau fonce… et il le regrettera car les deux autres ne vont pas le laisser faire.  Il en retirera quelques égratignures mais… pas de douche!  Pas de bananes non plus!

–  7  –

Finalement, le vétéran de la douche est retiré pour une nouvelle recrue qui sitôt au pied de l’escalier va se faire arrêté il ne touchera pas aux bananes lui non-plus!

Or, tout le monde sait qu’il ne faut pas toucher aux bananes… mais personne ne sait vraiment pourquoi!  C’est une politique interne!

Publicités

1 commentaire

Classé dans Humour

Pourquoi la fin du monde en 2012?

Pistes de solution pour comprendre pourquoi on nous annonce (entre autre) la fin du monde en 2012.

La première hypothèse:

Deuxième hypothèse:  Annoncer la fin du monde pour de 7 août 2487… ça pognerait tout simplement pas, on n’irait pas voir le film 2487, on n’en parlerais pas sur les blogues, on n’en parlerais pas à « puisqu’il faut se lever »… autrement dit: ça serait pas payant!

Au fait, il parait que ce sera AUSSI le 28 octobre prochain.  Donc il ne nous reste théoriquement qu’un mois à vivre.  Profitez-en bien.  Mais venez pas bitcher si vous flambez votre compte en banque d’ici là.  Si le parti Libéral est impliquer dans l’organisation de cette fin du monde, ça risque fort de ne jamais arriver!

Image: Bizarro

Poster un commentaire

Classé dans Humour

Mazzy Star: Ma découverte cette semaine

Cette chanson est la trame musicale d’un nouveau jeu vidéo.

Il y a quelque chose qui m’a touché droit au coeur en entendant cette chanson.  Elle est étrange cette chanson, elle me donne un feeling « post apocalyptique », très lourd.  Mais j’aime beaucoup.

 

1 commentaire

Classé dans Musique, Vidéo

Définitions

Facebook : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.

GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.

Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans. …

Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.

Mozart : Célèbre compositeur que l’on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que mozzarella.

Sudoku : Qui a le Sudoku a le nord en face.

Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d’un seul coup au lieu de les perdre une par une.

État : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.

Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme.

Carla Bruni : Blanche-neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept nains : Grincheux.

Maison Blanche : Actuellement Barack noire.

Voiture : Invention ingénieuse, permettant d’avoir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.

Parents : Deux personnes qui t’apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t’asseoir et de fermer ta gueule.

Titeuf : Ce qui sort de la TitePoule.

Orteil : Appendice servant à détecter les coins de portes.

Égalité des sexes : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le restaurant.

Monter un meuble Ikea : Expression moderne signifiant « passer un weekend de merde ».

3 Commentaires

Classé dans Humour

Moment stressant

On souhaite ne jamais voir ça.  Mais à l’occasion au cours de notre vie, ça va arriver.  Un jour, on sera témoin d’un accident grave.  Pas un petit accrochage, un « fender bender » comme on le dit en anglais.  Je parle d’un accident dans lequel la vie d’une personne pourrait être menacé.

J’étais perdu dans mes pensées sur De Louvain coin Papineau.  J’étais au feu rouge.  J’avoue que je ne me souviens pas trop de ce qui me trottait dans la tête mais je regardais autour et j’ai remarqué deux jeunes femmes à vélo qui allaient traverser Louvain.  La première s’est engagée et c’est à ce moment que mon cerveau m’a semblé passer en mode « overdrive ».  Au moment où je voyais la première partir à ma gauche, j’ai perçu l’ombre de la voiture sombre à ma droite… puis il y a eu le cris de la jeune femme qui était derrière, un avertissement sans doute mais il est arrivé en même temps que le BANG!  Le vélo a bondit une dizaine de pieds plus loin.  J’ai vu la jeune femme par terre quelques secondes plus tard.  Vraiment, on le perçoit comme dans un film.  Le tout se déroule devant nous et nous sommes impuissant à faire quoi que ce soit.

J’ai garer la voiture et, même si je n’ai aucune formation, je me suis empresser d’aller aider la jeune femme étendue par terre.  C’est là que j’ai réalisé ma lacune.  Je n’avais aucune idée de ce que je devais faire.  Zéro plus une barre comme on dit au Québec.  Fuck all!… comme on dit aussi au….  Pire, comme tout le monde autour, je n’ai pas de trousse de premiers soins dans ma voiture  (je vais régler ça dès demain).  Son amie avait une formation en premiers soins, fiou!  Mais je suis resté, au moins le temps de voir l’ambulance et les policiers arriver.

Mon stress a descendu d’un cran quand j’ai vu qu’elle était consciente et ne semblait pas avoir de fractures.  Elle était incroyablement calme.  L’espace d’un court moment, elle s’est retrouvée seule avec moi.  J’ai pris sa main et lui ai simplement dit « ça va bien aller ».  Non mais… qu’est-ce qu’on peut dire à une personne dans cette position?  On se sent un peu idiot, mais on ne veut pas laisser cette personnes seule.  Je sais qui si j’avais été à sa place, j’aurais bien voulu avoir un humain autour, même s’il m’avait seulement dit « ça va bien aller ».

Les secours sont arrivés rapidement.  Je crois que tout ira bien pour elle et qu’elle n’aura que quelques ecchymoses et quelques points de suture.  J’en suis content.  Son regard à croisé le mien alors que je me sentais complètement impuissant et que je n’avais aucune idée de comment je pouvais me rendre utile.  Ça ne serait peut-être pas une mauvaise idée d’aller prendre des cours de premiers soins.  Je crois que ça en vaut le prix quand une personne se trouve dans le besoin comme ça.

J’espère que tout ira bien pour elle.  Je ne sais même pas son nom.  Ça l’air idiot de le dire comme ça mais il me semble que ça aurait été tellement mieux de lui dire « Julie, tout va bien aller ».  Ce n’est qu’un détail mais quand on est étendu par terre après un accident, il me semble que cette touche un peu plus personnelle, chaleureuse, est plus rassurante.

3 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

Les ados et leur jeans

 

« Ton père dit qu’il arrêtera de les porter comme ça quand tu le feras »

2 Commentaires

Classé dans Humour

Inversion!

Plaçons les personnes âgées dans les prisons. Elles auront droit à une douche par jour, surveillance vidéo en cas de problème, 3 repas par jour, accès à une biblio, ordi, télé, gymnase… Mettons les criminels en maison de retraite. Ils auront des repas froids, lumières éteintes à 20h, 1 bain la semaine, vivront dans une pièce plus petite et paieront 2000$ par mois !!!!! Voilà la justice AU QUÉBEC

2 Commentaires

Classé dans Humour