Femme battue… mais femme de classe! (Une image vaut milles maux)

« C’est pas grave si votre conjoint vous bat… vous aurez une belle coiffure et il vous donnera un beau collier après »

C’est un peu l’interprétation que j’ai de cette publicité du salon de coiffure « Fluid » à Edmonton en Alberta.

J’ai hésité avant de mettre la photo sur mon blogue.  Je ne voulais pas promouvoir l’image.  Mais je pouvais difficilement rédiger le billet sans une référence quelconque et sa simple description ne me semblait pas suffisante.

                                                                                                                                    ©Fluid

Media genre that promotes freedom of speech and expression only for themselves are hypocritical.  Please interpret the ad as freedom dictates – that is your right – just as artistic expression is our right.

Ça me répugne ce genre de publicité, en particulier quand les principaux intéressés se défendent avec la « liberté d’expression » et « l’expression artistique » pour justifier la grossièreté du message.  Est-ce que c’est de l’art?  À mon avis, sans aucun doute.  Est-ce qu’il est utilisé à bon escient?  Alors là non.  Pour reprendre les mots de Jocelyne Robert à ce sujet, l’image « fait l’apologie de la violence faite aux femmes ».  On banalise la raclée cette femme vient de recevoir et en plus, je trouve qu’on excuse le geste avec le cave derrière qui présente un collier de diamants… le « dédommagement » de madame.

Je n’ai rien contre la liberté d’expression.  Je n’ai rien contre les images percutantes tant que le but est de dénoncer ou de sensibiliser.  D’ailleurs, Amnistie International ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit d’éveiller la population à ce qui ce passe ailleurs dans le monde alors même que vous prenez votre café ce matin.  En voici quelques exemples:

                                                                                                                                    ©Amnistie International

                                                                                                                                    ©Amnistie International

                                                                                                                                    ©Amnistie International

Oui, ces images sont fortes mais elles dénoncent.  Le salon de coiffure se sert de la violence faite aux femme pour vendre son produit, j’y vois presqu’un argument de vente, et c’est tout simplement stupide

Le Salon Fluid s’est excusé après avoir vu tout le tollé causé par cette publicité.  Mieux encore, une partie des profits iront à un organisme d’aide aux femmes d’Edmonton.  Par contre j’ai cette impression que ce geste de bonté n’était pas prévu à l’origine.  Ils essaient de réparer les pots cassés.

1 commentaire

Classé dans Internet, Opinion

Une réponse à “Femme battue… mais femme de classe! (Une image vaut milles maux)

  1. J’ai été, tout comme toi, très choquée de cette pub de très mauvais goût. Il y a toujours des limites à vouloir provoquer les gens…et susciter les réflexions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s