Ces histoires qui n’arrivent jamais

Il est trop cartésien… Il n’y crois plus vraiment à ces histoires d’amour.

Pourtant, il y de ces moments où il ouvre la porte à l’impossible. Quelques minutes, quelques heures pendant lesquelles tout devient possible. Ce rêve longtemps oublié qui se termine avec deux cœurs qui battent à l’unisson. Occasionnellement, ce rêve il y croit, il pense même qu’en étendant le bras, il pourra y toucher. Mais cette route raboteuse qu’il sillonne depuis trop longtemps soulève trop de poussière, les images deviennent plus floues, puis, s’éloignent.

Il en a pour qui la frontière de verre a cédé, la bulle a éclaté, la barrière entre le rêve et la réalité a disparu. On parle d’eux on s’inspire d’eux pour écrire les histoires d’amour qui font rêver. Pour lui, la paroi devient chaque année plus épaisse. Toujours aussi claire pour laisser voir le rêve, chaque fois plus difficile à briser. Plus la peine maintenant de se servir de ses jointures pour percer cette muraille invisible. Même la chaleur qui pourtant traversait le verre il y a encore quelques années n’arrive plus à sa main appuyée sur la surface lisse et claire. Ou à peine.

Malheureux? Non… résigné peut-être. Il est le résultat de ses choix, mauvais, certes, mais assumés, avec tout ce que cela comporte. Peut-être que devant, la muraille révélera une faiblesse, qui sait?

Poster un commentaire

Classé dans composition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s